La réglementation en matière de pain bio

Les règles de fabrication du pain bio sont strictes : nourrir pour sauver et non pour tuer. Les boulangers doivent alors utiliser des matières premières et une composition (ensemble des ingrédients) autorisée. Tout d’abord, la farine doit provenir d’une agriculture bio. Ce qui implique, pour le boulanger, la vérification à chaque livraison de la mention « agriculture biologique » avant toute utilisation. Le sel et l’eau doivent être sains. Pour le premier, interdiction de faire usage d’additifs et pour le second, obligation de fournir une eau potable. Les normes européennes n’autorisent l’usage de la levure que dans la mesure où elle bénéficie d’une garantie non-OGM. Enfin, le levain, pour être autorisé, doit contenir de la farine biologique.

La réglementation en matière de pain bio

VERIRL